Bilan de l’exercice 2014: Millenium microfinance se conforme au nouveau règlement et s’engage à satisfaire les adhérents

Millenium microfinance est une grande institution qui a pour vision, l’amélioration des conditions de vie de ses membres, faire en sorte que chacun dispose des ressources financières capables de répondre à ses besoins et de lutter contre la pauvreté surtout au sein des couches les plus défavorisées et les plus démunis de la société.
Elle offre ses services dans les domaines d’épargne, de crédit, de domiciliation de salaires et de transfert d’argent.

Faire connaitre le bilan du parcours de chaque année en est aussi l’engagement de Millenium Microfinance envers ses membres.

Ainsi au terme de l’exercice 2014, elle a présenté le bilan aux membres le samedi 15 Mai dernier lors d’une Assemblée Générale tenue à Lomé, conformément à la loi qui régie les institutions de la microfinance, qui prévoit la présentation du rapport d’activité à la fin de chaque exercice, en assemblée générale ordinaire et extraordinaire.

Une assemblée générale ordinaire pour la présentation du rapport de l’exercice 2014 et une extraordinaire pour l’adoption des textes conformément au nouveau règlement de la loi N®2011-009 du 12 Mai 2011, une nouvelle loi qui régit les institutions de la microfinance.

Cette loi n’est plus limitée aux ministères des finances mais aussi à la BECEAO et à la Commission Bancaire. Dans cette loi on peut remarquer que les institutions sont en face avec des raciaux prédentiels qu’elles devaient forcement respecter.

« Pour pouvoir les respecter il faut que nous prévoyons des clauses dans nos statuts et des dispositions qui peuvent nous permettre de respecter ces raciaux et en même temps être en conformité avec la loi », a déclaré Dossou Romaric Lissanon, Directeur Général de la Microfinance Millenium.

Lors de ce rendez-vous annuel avec les membres et adhérents, le conseil d’administration a présenté le bilan de la charge exécutée dans l’exercice 2014. Un bilan satisfaisant dans sa globalité.

«L’encourt de crédit s’est évolué de plus de 34% et pareille pour l’encourt de dépôt qui est estimé à 699 000 000 francs CFA. L’exercice 2014 s’est clôturé avec un résultat excédentaire», a indiqué Dossou Romaric Lissanon.

Sur le plan économique, Millenium Microfinance a réalisé un bénéfice de 10 150 000 francs CFA en 2013 contre 9 983 528francs CFA en 2014. Une diminution par rapport à l’année passée que le conseil d’administration juge pourtant positif à cause des charges survenues au cours de l’exercice.

«Pour aller loin il faudra asseoir certaines choses pour pouvoir donner à l’institution des bases solides ce qui fait que nous nous sommes investi dans la formation des membres de nos organes, dans la formation de nos techniciens et agents afin d’être bien outillé pour aller de l’avant. Raisons pour laquelle nous avons beaucoup dépensé dans l’exercice 2014 », souligne Kossi Oniakitan Anyon, Président du Conseil d’Administration.

Millenium Microfinance est aussi très active sur le plan social. Lors des fêtes de noël, l’institution a visité des crèches et a pu donner la joie aux petits enfants. Il était également à Agoè pour l’opération ville propre.

Comme toute institution, les difficultés n’en manquent pas. Les difficultés majeures de l’exercice écoulé sont entre autres à en croire les premiers responsables liées aux membres qui n’ont pas pu honorer leur engagement vis-à-vis de l’institution.

Cependant, le futur est la préoccupation de l’institution, « nous comptons dans l’avenir mettre plus de moyens pour doubler ses exercices par rapport aux années précédentes, que les membres soient bien traités et encore plus, qu’on réponde à leur demande de crédit à condition qu’ils remboursent convenablement », a ajouté Mr Dossou Romaric Lissanon.

Pour rappel, les membres de Millenium Microfinance sont estimés à plus de 8800 et l’institution a trois agences ; une à Adidogomé, une à Agoènyivé et l’agence mère et siège social à Bè-Gbényédzi. Une nouvelle agence verra le jour dans les prochaines semaines à Hédzranawoé.

Jean de Dieu Sovon